Actuellement, face à la crise sanitaire du Covid-19, Azelies se concentre sur la distribution des équipements de traitement de l’air.
 
La plateforme AZELIES est pour le moment indisponible, vous pouvez toutefois contacter AZELIES pour toute autre demande de matériel médical.

Réduction Epidermidis Staphylococcus et Aspergillus niger

Réduction Epidermidis Staphylococcus et Aspergillus niger
Laboratoire : NASA Ames Research Center. Moffett Field, Mountain View, USA. Date : 17 octobre 2016

Appareil testé : NV200
Espace traité : 18 ft³ (0,510 m³)

Objectif :

Explorer l’efficacité de la technologie de décharge de barrière diélectrique à pression atmosphérique (DBD) sur l’inactivation des agents pathogènes aéroportés, en particulier Staphylococcus epidermidis, un substitut pour staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), et Aspergillus niger.

Méthodologie :

Le NV200 a été placé à l’intérieur d’une enceinte de biosécurité et un nébuliseur a été fixé à l’entrée du système afin d’aérosoliser les particules bactériennes pour les tests. Tous les évents du système DBD, à l’exception de celui du haut, ont été scellés pour empêcher tout micro-organisme indésirable de pénétrer dans le système. Les particules aérosolisées ont ensuite été introduites par l’entrée supérieure et toutes les particules viables après traitement DBD ont été collectées à la sortie sur des tranches de silicium stériles.

Résumé des résultats :

L’imagerie microscopique électronique à balayage du S. epidermidis montre que la bactérie subit des déformation physique à divers degrés entraînant la perte de matériaux cellulaires.

Les images SEM montre que S. epidermidis conserve sa forme, sa taille et sa morphologie lorsqu’il est aérosolisé et recueilli sur un silicium. Des changements topographiques dans la structure des bactéries ont été observés après traitement avec le plasma DBD de NOVAERUS. 

D’après les images de microscopie électronique à balayage, il est conclu que la DBD cause de graves changements de taille et de forme de la structure cellulaire pouvant entraîner sa destruction et, éventuellement, conduire à la mort cellulaire.