fbpx

Réduction de la flore fongique, la flore aérobie revivifiable et de la charge bactérienne des surfaces en cabinet d’orthodontie

Réduction de la flore fongique, la flore aérobie revivifiable et de la charge bactérienne des surfaces en cabinet d’orthodontie

Laboratoire : CertifAir

Date :  11 novembre 2020

Appareil testé :  Protect 800
Espace traité :

Objectif :

Vérifier l’efficacité du purificateur d’air Novaerus (Protect 800) dans l’activité professionnelle dentaire, en cabinet d’orthodontie.

Effectuer des prélèvements et analyser par dénombrement la qualité de l’air, ainsi que la charge bactérienne en surface par contrôle ATP-Métrie.

Enfin, faire un comparatif avec les normes sanitaires en vigueur.

Méthodologie :

En ce qui concerne la flore fongique et la flore aérobie revivifiable, dans l’air des prélèvements ont été effectués et analysés par dénombrement. Ces prélèvements ont été effectués avant et après l’utilisation du Novaerus Protect 800.

Des prélèvements surfaciques ont été effectués avec contrôle par ATP-Métrie, avant et après la mise en marche de l’épurateur d’air.

Enfin, nous avons effectué des comparatifs avec les normes sanitaires en vigueur, à savoir les normes NF EN ISO 16000-17 et NF EN ISO 16000-18;

Résumé des résultats :

L’analyse des échantillons d’air montre une baisse importante de la flore aérobie revivifiable car elle passe de +900 UFC/ m3 à 320 m3 et ce en 30 minutes après la mise en marche du Protect 800.
 
En ce qui concerne la flore fongique, la mise en service du Novaerus Protect 800, indique une éradication complète de la flore fongique, car après sa mise en route il n’y a plus de moisissure.
 
Enfin, la mise en marche du Novaerus Protect 800 permet d’atteindre le niveau 2 de la norme NFS90-351 sur la qualité de l’air.